Skip to main content

DPO : un métier clé du RGPD, en plein essor

Le RGPD, entré en vigueur en France le 25 mai 2018 a marqué un tournant dans la protection des données personnelles. Ayant pour objectif de renforcer les droits des personnes et de responsabiliser les acteurs manipulant les données, le RGPD impose la désignation d’un DPO dans les organismes publics et dans les structures effectuant dans certaines circonstances un traitement à grande échelle de données personnelles.

LES MODES D’EXERCICE DE LA PROFESSION

La fonction de DPO peut être exercée en interne par un salarié disposant de l’expertise et de l’indépendance nécessaires, ou en externe, par un sous-traitant spécialisé. Travailleur indépendant ou salarié, vous avez le choix!

UN METIER RECHERCHÉ

L’observatoire du métier de DPO chiffre à 2 800 le nombre d’embauches dans le domaine de la conformité au RGPD en 2019 . 74% des postes publiés en octobre 2019 sont des CDI. Le nombre d’embauches est en constante évolution : 567 offres publiées en mars 2019 contre 297 en 2017, Le nombre de cyberattaques étant croissant, la courbe n’est pas prête de s’inverser!